Le Jeu de Rôle
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Base Militaire de Renne.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Mar 4 Oct - 18:50

-"Intéressant, très intéressant."

Bien que le ton était neutre et toujours aussi froid, le docteur semblait sincère en disant ces mots. Le chirurgien reprit la parole pour développer la phrase de son collègue.

-"En effet bien que nos recherches soient récentes, nous pensons avoir fait un lien entre l'activité si particulière de ces virus qui ont été rependus dans l'atmosphère, avec des cellules cancéreuses à développement très rapide. C'est assez confus pour l'instant mais il semblerait que les infectés qui soient encore en vie soient atteint d'une forme assez particulière de cancer causé par le virus, qui se trouve par ailleurs toujours dans leurs organismes. Comme vous le savez le cancer est une sorte de retour de la cellule à un état primitif, dans le but de se protéger en quelque sorte. C'est ainsi que se défendrait l'organismes de certaines personnes, en développant très rapidement des cellules cancéreuses en masse. Ainsi ils continuent à vivre malgré la présence du virus, mais ils perdent dans la plupart du cas la plupart de leurs facultés mentales. Seules reste des réflexes comme la faim, la soif, la fatigue... De quoi survivre en somme."

Le chirurgien fit une pause pour laisser à William le temps d’assimiler le tout.

-"Pour autant un problème se pose, comment font ils pour survivre avec une telle quantité de cellules cancéreuses ? Et nous avons un élément assez... grossier de réponse. Nous avons trouvé des moyens pour éradiquer certaines souches de virus, or lorsque l'on neutralise les virions d'un individu infecté, ce dernier succombe au cancer aussitôt. Il semblerait donc que le virus permette à l'organisme de survivre à son cancer, quand à ce dernier il permet à l'organisme de survire au virus. En somme, il y a là une sorte d'équilibre, aucun des deux n'arrive à vaincre l'autre. Enlevez l'un d'eux, et l'organisme meurt aussitôt. Ce qui implique que pour trouver un antidote, il faut conjuguer l'élimination des virus avec celles des cellules cancéreuses. Et c'est là que nous faisons face à un obstacle, nous avons les compétences requises pour éliminer les virus, mais pas le cancer. C'est pourquoi votre arrivée est inespérée !"

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Mar 4 Oct - 20:32

-Ce qui veut signifie que si on évacue en urgence, on vérifiera vraiment si je ne suis pas un zombi avant de me tirer dessus ?
William essaya l'humour avec son accent donnant un caractère décalé, s'amusant lui-même de sa plaisanterie sans en rire franchement, mais avec son large sourire qui le rendait immédiatement plus sympathique, ce qui est en fait la vérité. Il supposait que si les gens présents étaient chez les militaires, il n'avait pas eu de problème de ce genre. Le sourire disparaissant progressivement de ses lèvres pour laisser place à une sincérité sérieuse, il continua :
-Je ferais de mon mieux. A ce propos, j'ai récupéré quelque chose qui pourrait peut être vous intéresser.
Il montra la malette qu'il avait obtenu dans la voiture de la station essence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Mar 4 Oct - 20:55

La blague fit surtout rire celui qui en était l'auteur, si le chirurgien gratifia William d'un sourire, sincère ou non, le russe resta de marbre. Mais il pouvait s'estimer heureux que ce dernier n'ait pas fait mine d'afficher un quelconque dédain. Les regards convergèrent vers la mallette et si le Dr. Borodine attendit simplement la suite, le chirurgien quand à lui s'adressa à William.

-"S'agirait il de vos notes concernant vos récents travaux ?"

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Mar 4 Oct - 21:06

-Non, je l'ai trouvé aujourd'hui même. Je concède que cela parait difficile à croire, mais je n'ai même pas eu le temps de regarder en détail dans quelle mesure c'est une chance. Je suis venu ici pour avant la tombée de la nuit. Dehors, on doit d'abord penser à survivre... Je dois avouer que je considère votre présence ici comme une chance inespérée de pouvoir travailler sur le sujet.
Il posa la mallette sur la table dans le bon sens et l'ouvrit. Il ne restait plus qu'un vestige de son sourire devant son air calme. Il s'attendait un peu au résultat de sa plaisanterie, et cela ne le dérangeait nullement : l'heure était désormais au travail.
-Je n'ai pas pu conserver mes notes sur mes récents travaux, mais je n'en avais pas tellement besoin pour la conférence. La plupart des éléments se sont ancrés au fur et à mesure des recherches, vu le temps qu'on a passé dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Mer 5 Oct - 7:09

Les deux médecins jetèrent un oeil à la mallette, parcourant les notes rapidement du regard, observant les flacons d'échantillons. Cela dura plusieurs minutes, tous étaient concentrés pour déchiffrer la mince écriture du chercheur disparu. Puis finalement Borodine reposa la feuille qu'il tenait et posa son regard sur William.

-"Cet homme a visiblement des choses à nous apprendre, mais ces notes sont confuses. Pour l'heure je dois aller rejoindre les autres, tandis que le Dr. Saintclair a me semble il une opération à faire sur un soldat blessé."

Le chirurgien confirma d'un hochement de la tête.

-"Vous n'êtes peut être pas médecin biologiste comme cette personne mais je vous demande d'étudier ces notes, d'essayer d'en tirer quelque chose de clair. Cela représente de longues heures de travail, néanmoins je pense que d'ici votre analyse sanguine qui devrait avoir lieu dans environ deux heures, vous pourriez au moins avoir une idée."

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Mer 5 Oct - 16:38

William hocha la tête avec un sourire :
-Je comptais vraiment le faire. Merci de m'en donner l'occasion.
Il s'approcha des notes, et en prit une. Il plongea visiblement dans un état de grande concentration, le sourire s'atténuant. Il s'assit et continua. Il ne leva pas les yeux quand il dit d'un ton toujours sympathique :
-Bonne continuation !
Il chercha une organisation dans les notes et commença à les lire dans l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Jeu 6 Oct - 20:07

Au fur et à mesure de la lecture, en diagonale pour l'instant étant donné la quantité faramineuses de notes et leurs relatives imprécisions, William finit par comprendre peu à peu de quoi il en retournait. Ces notes étaient vraiment très confuses, souvent très incomplètes, il ne s'agissait que de notes succinctes, de rapides observations jetées sur le papier.

Malgré tout il parvint à en tirer quelque chose, la première fut de s'apercevoir que ces notes ne leurs apporteraient pas un grand soutien concernant la synthèse d'un éventuel remède, notamment contre le cancer. Visiblement le médecin en question avait fait avec les moyens du bord, il avait observés les infectés de manière poussée, décrivant leur comportement, leurs forces, leurs faiblesse, il notait la moindre remarque notable sur eux. Son travail relevait plutôt de l'étude que ferait un zoologue face à la découverte d'une nouvelle espèce, avec toutefois des observations très liés à la médecine.

Sans avoir réellement pu différencier les souches de virus il avait visiblement commencé à établir une sorte de classement des infectés selon les modifications ayant eu lieu sur leurs organismes. Ces notes n'étaient autre que de multiples observations et hypothèses ayant pour finalité la création d'une sorte de bestiaire, une encyclopédie de l'infecté.

Il faudrait beaucoup de temps à William pour décortiquer toutes ces notes, réussir à comprendre le sens de certains mots jetés sur le papier sans plus d'explications, et reproduire ce classement. Mais peut être que le jeu en valait la chandelle.

Il nota aussi que les échantillons étaient peut être encore valable, si le médecin avait fait ce qu'il avait pu avec ses réactifs, peut être qu'avec les moyens du laboratoires les chercheurs pourraient y découvrir d'autres souches dont ils n'auraient pas encore eu connaissance.

Finalement le chirurgien entra à nouveau dans la salle, il lui adressa un sourire avant de lui demander si il avait trouvé quelque chose.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 11:14

William releva la tête presque à regret pour lui répondre en souriant.
-Oui, ce n'est pas ce à quoi on s'attendait. Il s'agit en fait d'une étude des phénotypes macroscopiques des infectés, comme un zoologue ferait... Apparemment, il y en a plusieurs types, aux comportements et mutations différents. Vous savez si les militaires ont croisé plusieurs sortes ? Il faudra leur en parler de toute façon, surtout les comportements agressifs. Mais en tout cas, nous risquons de ne pas pouvoir guérir tout le monde avec un seul remède.
Il laissa le chirurgien l'emmener pour la prise de sang, lui demandant comment s'était passé l'opération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 11:35

-"Nous ne savons pas ce que les militaires dans le monde entier ont bien pu faire avec ces virus, il s'agit soit de mutation dans la plupart des cas, soit de virus créé de toute pièce. Quoi qu'il en soit ces souches mutent très vite, il n'est pas étonnant que l'on observe des infectés au phénotypes différents, quoique proche. Ce ne sont pas les militaires de cette base qui vont pouvoir répondre, ces virus ont certainement été développés dans des laboratoires secret et personne de toute façon n'oserait avouer avoir travailler dessus. Qui plus est les virus que nous avons sur notre territoire viennent forcément de l'étranger."

Sur quoi les deux hommes quittèrent la salle de recherche en direction d'un des laboratoires un peu plus loin. Le chirurgien avoua au biochimiste que son patient était mort, il n'avait pas réussi à le sauver tellement ses blessures étaient importantes, encore un soldat immunisé de moins.

Une fois dans le laboratoire le médecin prit le bras gauche de William après s'être soigneusement lavé les mains. Il nettoya et désinfecta avec soin la zone en question avant de finalement lui faire un prélèvement sanguin dans la veine au pli du coude. Il lui fit un bandage léger en lui indiquant de ne pas le retirer avant deux heures et de ménager si possible son bras gauche dans les heures à venir.

Sur quoi il entreprit aussitôt de faire les analyses, observant un échantillon de sang au microscope et réalisant plusieurs test avec des réactifs divers. Finalement après un quart d'heure d'analyse poussée, le chirurgien se retourna vers lui un mince sourire au lèvres.


-"Bien, il semblerait qu'il ne soit pas nécessaire de vous mettre en cage ! Cela dit, sachez à présent de manière sure que vous n'êtes pas immunisé. Les virions sont vraisemblablement à même d'infecter vos cellules. Toutefois si vous vous tenez face à moi c'est que vous êtes immunisé à la forme atmosphérique de ces virus."

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 11:44

William s'amusa de la remarque.
-D'accord... En fait par croiser, je voulais dire rencontrer. J'ai pas fait attention à la subtilité de ce mot.
Il laissa le chirurgien lui donner une éventuelle réponse.
-Il y a quoi au programme maintenant ? Dîner, repos ou travail directement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 11:53

-"Les soldats ne s'amusent pas à aller bien loin, mais pour l'heure malgré les différentes souches, le résultats est le même. Il y aurait peut être quelque nuances, par exemple certains soldat affirment en avoir vu des plus vifs que d'autres, mais ça reste très similaire et peu fiable pour l'instant."
-"Il y a quoi au programme maintenant ? Dîner, repos ou travail directement ?"
-"Ou avais-je la tête, vous devez avoir faim ? Je peux vous montrer la direction de la caféteria si vous voulez, et si vous voulez dormir nous allons vous donner une chambre dans le bloc. Libre à vous de faire ce que vous voulez, on ne va pas vous forcer à travailler après votre voyage."

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 13:57

Il rit légèrement à la dernière remarque.
-Me forcer à travailler ? Je suis heureux de pouvoir travailler après ces derniers évènements ! Mais par contre, j'ai peut être un peu faim... Ensuite j'irais peut être bien voir rapidement où se situe ma chambre. Je travaillerai après.
C'est ce qu'il s'apprêtait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 15:23

Après avoir dîné en compagnie du Dr. Saintclair, ce dernier lui montra sa chambre qui se trouvait dans un des bâtiments du bloc, non loin de l'édifice principal ou ils faisaient leurs recherches. La chambre était assez spartiate, murs blanc, plafond blanc et carrelage blanc. Il y avait un lit en hauteur sous lequel se trouvait un bureau avec de quoi brancher un ordinateur. Une petite fenêtre donnait sur l'extérieur, on y voyait la cour qui séparait le batiment dans lequel il se trouvait avec un autre, parfaitement identique. Sur la droite on distinguait le bâtiment de recherche. Enfin sous la fenêtre il y avait un fauteuil tout aussi blanc auprès duquel se trouvait une toute petite table juste assez large pour qu'une lampe se trouve dessus.

Finalement William se retrouva à nouveau devant la valise du médecin biologiste. Le laboratoire de haute sécurité était éteint et plus personne ne s'y trouvait. Il en était de même pour la salle de recherche où il se trouvait lui même. Etant donné l'heure tardive cela n'avait rien d'étonnant, il allait bientôt être minuit. Toutefois il avait cru voir de la lumière dans certaines salles que distribuait le couloir, il ne devait pas être le seul à vouloir continuer les recherches de nuit.



_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Fedias (William Freimann)



Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   Sam 8 Oct - 16:48

William considéra les choses et décida qu'il n'avait pas besoin de rester ici pour lire. Il n'allait pas procéder à des recherches sur la partie cancer dans un labo vide qu'il ne connaissait pas à minuit... Il reprit la mallette pour lire un peu avant de dormir, une heure ou 2 selon sa fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Base Militaire de Renne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Base Militaire de Renne.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Présentation et grader] Centre militaire
» Contre-Attaque sur Amsterdam.
» [projet]Table futuriste (questions inside)
» Besoin d'aides pour customiser une aile volante GI JOE
» Rapport de coolhugette2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYSTERIA :: Hysteria - Le jeu de rôle - :: Session de jeu en cours :: Partie n°2 : Bretagne :: Jour Premier-
Sauter vers: