Le Jeu de Rôle
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une départementale au Sud de Renne.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mer 16 Nov - 0:20

A ce qu'il avait vu les seuls escaliers étaient ceux là, quand aux escaliers de secours, ils étaiement malheureusement assez rare en France et il n'en avait repéré aucun.
Au fond du couloir les appels à l'aide résonnait toujours depuis la porte du fond. Quand à la porte verrouillée, elle n'allait pas tarder à céder.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Eichi Etaka

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 23
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mer 16 Nov - 17:14

Eichi prit son Katana dans une main et son magnum dans l'autre . Il avait l'habitude des situations dangereuses et , du fait , il n'avait aucun mal à garder son sang froid . Cela dit , il choisit quand même de défoncer la porte de la pièce d'où provenaient les cris et de braquer ses deux armes dans la direction du premier être-"vivant" qu'il verrait , son partenaire trouverait surement ça très cool. Si celui ci n’était capable de communiquer , il lui collerait une balle entre les yeux . Dans cette situation , le katana formait un parfait bouclier , le gros calibre était une arme d'une puissance extraordinaire et son ami était derrière , prêt à tout , mais surtout à tuer . Avec une telle formation , il n'avait plus peur de rien .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Lun 21 Nov - 13:11

[Hrp : Désolé pour le retard, j'étais assez occupé ces derniers temps.]

Eichi ne parvint à défoncer la porte qu'au prix d'un hématome sur l'épaule, il n'avait pas prévu qu'elle soit si résistante. Derrière lui le russe faisait face au couloir et serrait fermement la poignée de son arme fétiche, les zombies n'allaient pas tarder à débouler en haut de l'escalier et envahir le couloir. Toutefois ce dernier ne trouvait en rien l'idée effrayante, à vrai dire cela avait l'air de l'amuser beaucoup.

La salle en question était bel et bien une salle de bain où était enfermée rien de moins que cinq personnes affichant toutes un air terrifié, deux femmes poussèrent même un cri de terreur en se terrant sous leurs abris respectif, soit les toilette pour l'une et le lavabo pour l'autre. Si il s'agissait de zombies alors ceux ci jouaient vraiment bien la comédie pour paraître aussi humain, en particulier lorsqu'un homme poussa un soupir de soulagement avant d'adresser à Eichi un "Dieu soit loué".

La réconfort lisible sur les visages en présence laissa rapidement place à de la peur lorsque les zombies parvinrent en haut de l'escalier et commencèrent à s'avancer dans le couloir. En revanche un large sourire se dessina sur le visage du russe qui avait déjà mis en rotation ses canons, lorsqu'il pressa la détente pas moins de trente projectiles fusèrent dans le couloir. Sans grande précision, les tirs ne firent pas qu'amocher les infectés mais également le couloir en entier qui fut criblé d'impact de balle. Cinq adversaires furent directement envoyer aux tapis, les trois rescapés, bien que sévèrement amochés, se relevèrent cependant et reprirent leur progression en traînant derrière eux des lambeaux sanguinolents de chairs arrachées.


_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Eichi Etaka

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 23
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Lun 21 Nov - 18:30

Eichi rigola à la vue du carnage et dit à Yakov d’arrêter les dégâts et de s'occuper des gens pendant qu'il finirait le boulot . Les zombies étaient en bien sales états , il n'en aurait que pour peu de temps . Il tirerait une balle dans le zombie le plus nuisible pour ensuite arriver au corps a corps avec son arme de combat , et les achever selon son inspiration du moment , comme il aimait le faire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mer 23 Nov - 10:45

Eichi fit aboyer son gros calibre qui ne parvint pourtant pas à toucher sa cible et défonça une lame de plancher. Ne se laissant pas déstabiliser le Yakusa resserra sa poigne sur le katana et d'un geste gracile décapita le zombie qui tenait encore plus ou moins sur ses jambes. Il continua son geste avec élégance et acheva un deuxième zombie dans la foulée. Ne restait plus que celui qui ne parvenait plus qu'à ramper en traînant derrière lui ce qui restait de ses jambes.

C'est sans aucun mal que le japonais esquiva le coup de dent que l'infecté avait voulu lui donner, après quoi il l'acheva prestement en lui plantant sa lame dans la nuque.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Yakov Bolchoï

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23
Localisation : Pau (64)

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Lun 28 Nov - 18:41

Yakov acquiesça et se abandonna son poste. Le fait d'avoir utiliser Cindy le grisait de plaisir : il était dans son monde, en train de revoir plusieurs fois la scène des balles perforants la chair flasque. Pour quelqu'un qui ne le connaissait pas, il aurait pu le considérer à ce moment là comme simplet, et finalement cette personne avait peut être raison...

Le Russe accrocha à nouveau son joujou sur sa caisse dorsale et se dirigea vers le pièce où se trouvait les survivants. Leurs regards apeurés, tels des agneaux, montraient bien à la Bête à quel point le supplice de l'attente avait du être long.


-Bon, on se bouge ! Y'a un moyen de sortir d'ici autrement que par les escaliers ? Si vous avez des trucs à dire, grouillez vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mer 30 Nov - 12:50

Un des hommes en présence n'était pas aussi perturbé que les autres, affichant une mine farouche il se mit debout et lui annonça avec détermination qu'il y avait un accès au toit par une échelle et une trappe, tout près de l'escalier. Il lui semblait bien qu'il y avait vu une échelle en fer qui pourrait ensuite leur permettre de descendre depuis le toit jusqu'à la rue de derrière.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Yakov Bolchoï

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23
Localisation : Pau (64)

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Ven 2 Déc - 20:28

Yakov retourna dans le couloir et expliqua rapidement la situation à Eichi, il fallait agir vite avant de se faire surpasser par le nombre d'infectés. Pour une éventuelle récupération de la camionnette, c'était fichu. L'échelle donnait sur l'arrière du bâtiment, et les survivants ne pouvaient absolument pas retourner dans l'avenue principale.

Le Russe expliqua rapidement aux civils et à son camarade qu'ils allaient marcher jusqu'à la base militaire, ou éventuellement "emprunter" un véhicule si possible.
Tandis que l'ex-yakuza retenait les infectés, Yakov s'attela à l'abaissement de la trappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mer 14 Déc - 18:27

Alors que les deux collègues arrivaient près du palier où se trouvait l'escalier, ils tombèrent nez à nez avec un infecté qui se jeta sur le yakuza. Les rescapés se trouvaient quand à eux non loin derrière, aussi effrayés de marcher entre les cadavres que de voir le japonais s’escrimer contre le zombie.

Le combat dura un certain moment, ni l'un ni l'autre des deux opposants n'arrivant à toucher l'autre. Le russe en profita sagement pour tirer l'échelle qui permettait d'accéder à la trappe et d'essayer d'ouvrir cette dernière. Ce ne fut par ailleurs pas si aisé qu'on aurait pu le croire mais l'imposante force de Yakov vint rapidement à bout de la trappe qui s'ouvrit en grinçant, laissant entrer la lumière. Elle menait directement sur le toit, ce dernier étant plat, l'échelle de secours devait s'y trouver quelque part non loin de là.

Finalement Eichi parvint à surmonter son adversaire et le décapita soigneusement avant de donner un coup de pied dans son corps pour qu'il dévale les escaliers. Car ne n'était pas moins de neuf zombies qui venait d'apparaître dans ce dernier, se précipitant ou plutôt s'écrasant les un les autres pour le grimper.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Eichi Etaka

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 23
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Ven 30 Déc - 17:20

Il ne fallait surtout pas laisser le temps de paniquer aux survivants . C'est pour cela que Eichi prit en main son petit bijoux. La configuration était parfaite , le yakuza ne pouvait manquer sa cible , de plus il pouvait transpercer plusieurs zombies avec une seule balle. Il jubilait à l'idée d'utiliser entièrement la capacité de son arme. Son ami ayant fini avec l’échelle , il se hâterait de le rejoindre. Plus vite ils sortiraient , mieux se seraient.

[Hors RP : Désolé pour le retard pale ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yakov Bolchoï

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23
Localisation : Pau (64)

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mar 3 Jan - 11:36

-Raaa ! Quelle idée de poser l'échelle directement sur le toit ! Bon toi, je te fais la courte échelle, une fois en haut t'auras pas trop de mal à nous descendre l'échelle.

Le Russe avait désigné l'inconnu qui affichait le plus de maîtrise de soi, celui qui leur avait expliqué pour l'échelle à l'extérieur. Yakov jeta un rapide coup d'oeil à son camarde. Pour l'instant la situation paraissait encore maîtrisable pour l'habile yakuza, surtout qu'il avait sorti son gros calibre. Mais nul doute que dans quelques minutes, la situation allait empirer si les survivants restaient ici sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Ven 6 Jan - 13:53

[MJ : En fait l'échelle est juste partiellement remonté, il suffit de tirer dessus et un mécanisme la fait descendre en douceur, ce n'était rien que ça Smile
Désolé si je suis lent mais mes partiels sont la semaine prochaine. ]

Le russe tira l'échelle et indiqua au plus "courageux" des survivants d'aller jeter un oeil en haut. Ce dernier eu un moment d'hésitation, la peur se lisait dans son regard, toutefois après avoir jeté un oeil sur les zombies qui montaient les marches il n'eu plus aucune hésitations et accepta de monter le premier.

Pendant ce temps le Yakusa lâcha une rafale de trois balle calibre .50 qui explosa la tête d'un premier zombies sans faire plus de dommage. Visiblement, malgré l'assurance que dégageait Eichi, il ne semblait pas en possession de tous ses moyens, qui plus est il n'avait jamais été un tireur hors pairs non plus. Toutefois la chute du zombie en question, qui se trouvait parmi les premier, suffit à ralentir tout ceux qui se trouvait derrière, la plupart d'entre eux trébuchants avant de dévaler l'escalier en sens inverse.

Pour les deux autres infectés qui se trouvaient devant en revanche, cela n'avait pas suffit. Par chance l'escalier était étroit et seul un d'entre eux parvint au contact, se jetant sur le japonais pour lui mordre le bras. Le yakusa évita agilement l'attaque et répliqua, n'ayant pas encore eu le temps de sortir son sabre il se contenta d'une balayette dans les jambes qui fit tomber l'infecté au sol, le précipitant lui et son confrères au bas de l'escalier, emportant au passage tous ceux qui s'étaient relevés de la chute précédente.

En haut de l'échelle la voix du survivant leur parvint teintée d'une note d'espoir, la voie était libre.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Yakov Bolchoï

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23
Localisation : Pau (64)

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Dim 8 Jan - 9:34

-Essaies de les retenir ! Et vous dépêchez vous !

Yakov contait sur son camarade yakuza pour retenir les zombies. Le Russe savait que son ami arrivait à garder son sang froid même dans les pires situations. Pour se montrer utile, Yakov aida le plus possible les survivants à monter l'échelle : ils n'avaient pas de temps à perdre, et les moindres secondes pouvaient se révéler cruciales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eichi Etaka

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 23
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mer 11 Jan - 20:43

Agacé par son manque d'adresse , le yakuza pris son sabre dans sa main gauche et fit le vide dans sa tète comme il avait l'habitude de le faire avant chaque combat .Sentir le sabre comme le prolongement de son bras le rassurait et il pourrait ainsi se défendre plus efficacement en cas d'attaque au corps à corps .Malgré le manque d'efficacité de sa première attaque , il choisit de continuer avec son calibre .50 .Le fait qu'il se soit un peu échauffé l'aiderai surement à obtenir un meilleur résultat . De plus , il focalisa toute son attention sur ses cibles de manière à ne pas échouer une seconde fois .La configuration des escaliers était pourtant parfaite pour atteindre les mangeurs de chair .Son objectif à lui n’était pas seulement de ralentir les infectés , mais de les éliminer , comme cela , il n'aurait plus à se dépêcher .Eichi n'aimait pas se dépêcher , il aimait avoir le temps et ce même s'il était capable de s'adapter a tout genre de situation .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashtaar
MJ
MJ
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Jeu 12 Jan - 20:36

De nouveau le Deagle sauta trois fois dans sa main, explosant le crane d'un zombie, arrachant l'épaule d'un autre et creusant un nouveau cratère dans le mur. De nouveau les infectés furent ralentit à cause des cadavres par dessus lesquelles ils devaient passer, sans compter qu'ils étaient loin d'être agiles et rapides.
Tout le monde parvint en haut de l'échelle sans encombres et enfin vint le tour d'Eichi qui n'eu pas trop à se presser les zombies étant à mi chemin dans l'escalier.

Sur le toit il n'y avait par chance aucun mort vivant, et on pouvait qui plus est apercevoir l'autre échelle métallique de l'autre coté du toit, qui faisait office de sortie de secours vers l'arrière du bâtiment.

_________________
I'm not afraid of the death, why should I be afraid of myself?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hysteria.probb.fr
Yakov Bolchoï

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23
Localisation : Pau (64)

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Dim 5 Fév - 20:09

Yakov s'accroupit en face de l'échelle et appela son camarade, comme à son habitude sans tournures subtiles :
- Y'a personne ici, montes vite ! Je tire l'échelle après et ça devrait être bon !

Les zombies dans cette région paraissaient "classiques", sans capacités particulières, ils avaient l'aisance d'un canard à trois pattes. Monter un escalier correctement était déjà un obstacle pour eux, alors sauter jusqu'au plafond et se hisser sur le toit devrait leur être impossible.
A l'instant où Eichi poserait les deux pieds sur le toit, le Russe s'emploierait à relever l'échelle, ou dans le pire des cas à la faire tomber rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eichi Etaka

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 23
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Mar 14 Fév - 23:10

Eichi jeta un bref coup d’œil aux infectés maladroits avant de partir en direction de l’échelle de secours. Cependant , il réfléchissait et trouvait que le groupe de survivants était assez suspect. S'ils venaient à se transformer alors que les deux héros seraient en contact direct avec eux , la situation risquait de s'enliser . Eichi arriva a l'échelle et entreprit de rejoindre les autres tout de même . Sur le toit , les survivants auront un espace dégagé , et pourront observer les alentours . De plus, l'accès au toit par l'échelle compliquait la tache des non-morts .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yakov Bolchoï

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23
Localisation : Pau (64)

MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   Jeu 1 Mar - 18:34

Yakov aida son camarade à monter sur le toit en lui tendant sa main, énorme comparée à celle du japonais. Celui-ci la saisit et remercia rapidement le Russe. Les zombies, encore empêtrés dans l'escalier et d'autant plus gênés par leur "amis" désormais morts pour de bon. Par principe, Yakov remonta l'échelle afin d'être tranquille pour de bon, mais nul doute que vu leur agilité, les infectés n'auraient même pas réussis à l'utiliser.

Certes, les deux amis avaient sauvé des personnes dans le besoin, promises à une mort certaine sans un "miracle" brutal, mais leur camionnette étaient à présent entourées par une masse grouillantes et toujours plus importantes de nom-morts. Pour la récupérer, une quantité astronomique de balles devraient être utilisée, ce que les deux survivants ne pouvaient pas se permettre. Il fallait se résigner, comme tant d’autres véhicules, leur fidèle véhicule serait à l’abandon.

L’enfant Bolchoï secoua sa tête, comme pour dissiper un mauvais rêve. Qu’est-ce qu’il lui prenait à sombrer comme cela dans la nostalgie, pour un simple véhicule ? Allons bon, s’il commençait à devenir sentimental, c’en était de lui. Dans le monde actuel, les sentiments doivent être annihilés pour survivre. Il se dirigea vers le bord du toit, du côté de l’échelle de secours, et se pencha prudemment pour voir si des zombies étaient stationnés dans la ruelle en contrebas. Si c’était le cas, leur tâche en serait vraiment plus ardue, car en plus de prendre un risque en les éliminant, le bruit des combats attirera à coup sûr d’autres loques bipèdes. Les survivants venaient de faire l’expérience de cela et ils n’avaient vraiment pas envie de réitérer l’expérience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une départementale au Sud de Renne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une départementale au Sud de Renne.
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Renne de Noël / Renne de Noël Vert
» Et c'est là qu'on dépose son oeuvre ! (uniquement)
» Les Tournois Yu-Gi-Oh! Avis aux Joueurs!
» BLEUFI ♦ Venez parler à une renne reine. Dragibus et glace à la vanille à volonté ♥
» [Angers] Tournoi Conquest standard Samedi 28 Février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYSTERIA :: Hysteria - Le jeu de rôle - :: Session de jeu en cours :: Partie n°2 : Bretagne :: Jour Second-
Sauter vers: